L’exploitation des ressources

L’exploitation des ressources dans le nord du Canada

Organisé par l’Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA), et qui s’est tenue à Ottawa Mars 5 à 7, 2008, la table ronde a réuni des représentants des Premières nations, des Inuits et des Métis et des organisations pour discuter de l’état de santé général et le bien-être des impacts du développement des ressources extractives projets (à savoir le pétrole et le gaz, l’exploitation minière) sur les peuples autochtones, leurs territoires et leurs communautés.

Le peuple table ronde caractéristiques ayant une expérience de première main qui travaillent dans les communautés autochtones du Nord de discuter des réponses locales aux opportunités et aux défis liés à l’exploitation minière, pétrolière et gazière.

 


RAPPORT FINAL :
Table ronde d’exploration des réponses communautaires aux projets d’extraction de ressources dans le nord du Canada Disponible en anglais seulement.

Bibliographie annotée:
Impacts de l’extraction de ressources sur les communautés autochtones du Nord au Canada

Disponible en anglais seulement.

Documents de l’exploitation des ressources

 

Les collectivités autochtones et l’exploitation des ressources dans le nord du CanadaConsidérationsculturelles Pour de nombreuses communautés inuites du Nord,les industries d’extraction de ressources naturelles peuvent apparaître comme étant contradictoires avec des pratiques culturelles reposant sur une utilisation durable et respectueuse de l’environnement.
Le secteur de l’extraction minière offre un potentiel économique immense pour les gouvernements territoriaux du Canada, les gouvernements autochtones du Nord, et les membres des communautés autochtones.
Le secteur de l’extraction des ressources, avec des industries comme l’extraction minière et l’exploitation gazière et pétrolière, est habituellement perçu comme dominé par les hommes. Cependant, ces activités sont susceptibles d’affecter les vies de tous les résidents des communautés, hommes et femmes, selon de nombreuses modalités propres.

Il est difficile de séparer les dimensions politiques de l’exploitation de ressources dans le Nord des dimensions économiques qui fondent et guident de nombreuses décisions politiques.

La relation avec la terre, la chasse, la pêche et la cueillette des ressources naturelles traditionnelles, et les relations sociales qui en résultent, assurent la cohésion des populations au sein de petites communautés autochtones dispersées.