Café scientifique

Café scientifique:
Unité, diversité, le respect

Utilisez des Premières nations, des Inuits et des Métis aux savoirs traditionnels et la sécurité culturelle dans la recherche en santé et la prestation des soins de santé

Les présentations sont disponibles en faisant défiler toute la page.

Café scientifique: Unité, diversité, le respect
le mardi, Octobre 5, 2010 à 18:00
Les portes et les rafraîchissements à 5:30 h

Centre national des Arts
Salle de la Fontaine, 2e étage
53, rue Elgin, Ottawa, Ontario

L’Office national de la santé autochtone (ONSA) est déterminé à affirmer la guérison traditionnelle autochtone et de la médecine afin d’assurer que ces pratiques reçoivent une reconnaissance et le respect.

En tant que Premières nations, des Inuits et des Métis conçus et exploités de corps; ONSA à promouvoir l’unité tout en respectant la diversité des Premières Nations, Inuit et des Métis au Canada. Chacun de ses centres de population spécifiques ainsi que l’organisation dans son ensemble a travaillé à préserver et à protéger les savoirs traditionnels et la sécurité grâce à la recherche fondée sur des preuves, des rencontres et publications.

Animée par l’agent de l’ONSA chef de la direction, le Dr Paulette Tremblay, ce panneau comprendra des présentations de chacun des centres spécifiques de la population de l’ONSA sur les connaissances traditionnelles ainsi que d’une présentation sur la sécurité culturelle.

Télécharger le dépliant (8,5 “x 11”)>>

Groupe Modérateur
Dr Paulette Tremblay
Chef de la direction,
Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA)

Le Dr Tremblay est une Mohawk, clan de la Tortue, des Six Nations de Grand River dans le sud de l’Ontario. Elle est actuellement professeur agrégé de l’Institut pour les savoirs traditionnels des Six Nations et est un ancien professeur à l’Institut polytechnique des Six Nations. M. Tremblay a un doctorat en éducation de l’Université d’Ottawa. Comme chef de la direction de l’ONSA, elle est d’influencer et de faire progresser la santé et le bien-être des Premières nations, des Inuits et des Métis, des familles et des communautés grâce à des initiatives de la connaissance.
Les présentateurs Groupe:

Valorie Whetung
Directeur, Centre des Premières Nations, l’ONSA

Mme Whetung est membre de Curve Lake First Nations et a été élevé et éduqué dans les réserves. Elle a une maîtrise ès arts en études canadiennes de l’Université Carleton en se concentrant sur les questions de propriété des données (PCAP). Elle a réussi la santé et de services sociaux sur les deux réserves des Premières nations et a siégé à de nombreux conseils et comités consultatifs. Avant de venir à l’ONSA, Mme Whetung a été chef de liaison autochtone et de la formation à Statistique Canada. Elle a été avec le Centre des Premières nations de l’ONSA depuis Septembre 2009.


Dianne Kinnon
Directeur, Tuttarvingat Inuits, l’ONSA

 

Mme Kinnon a grandi en Saskatchewan et détient une maîtrise ès arts enadministration publique de l’Université Carleton. Elle a travaillé pendant de nombreuses années en santé communautaire et en tant que consultant indépendant pour les questions sociales et de santé. Elle a travaillé sans relâche pour et avec les Inuits, les Métis et les organisations des Premières nations depuis 1993, y compris le soutien àl’ONSA dans ses premières années d’exploitation. Elle a beaucoup écrit sur les questions de santé de la population, les inégalités de santé, le développement des capacités et de recherche sur les Autochtones. Mme Kinnon a été avec les InuitsTuttarvingat de l’ONSA depuis 2007.



Catherine Graham
Directeur, Centre des Métis, l’ONSA

 

Mme Graham a obtenu une maîtrise ès arts en études juridiques de l’Université Carleton, où ses études axées sur les questions relatives aux peuples autochtones et le droit, et la violence contre les femmes. Ses recherches portent sur les déterminantssociaux de la santé, la culture des analyses pertinentes fondée sur le sexe, la santémentale, ayant une identité autochtone et gouvernance autochtones. Elle a travaillé avec des organisations autochtones aux niveaux national et local pour plus de 15 ans sur les questions liées à l’inclusion et l’équité, et ont été avec le Centre des Métis de l’ONSAdepuis 2008.


Simon Brascoupé
Conseiller principal, Relations avec les Autochtones et Unité des initiatives, l’ONSA

 

M. Bracoupe est membre de Kitigan Zibi Anishinabeg Première Nation, Maniwaki,Québec. Il est professeur adjoint au département des études autochtones à l’UniversitéTrent à Peterborough, en Ontario, et professeur de recherche adjoint à l’UniversitéCarleton. Il a un le premier degré universitaire et une maîtrise de l’Université d’État de New York à Buffalo, où il est également complété son doctorat Il a un fort intérêt pour la médecine traditionnelle et des savoirs traditionnels. Il étudie actuellement l’offre complémentaire de la médecine traditionnelle et de l’ouest de l’Organisation nationalede la santé autochtone. En outre, il mène des recherches et écrit sur la compétence culturelle et la sécurité culturelle.