Santé Canada réduit le financement de l’ONSA

// // Posted in Nouvelles

Ottawa (Ontario) (le 9 avril 2012) – Le financement de l’Organisation nationale de la santé autochtone (ONSA) a été réduit par Santé Canada.C’est avec beaucoup de tristesse que l’ONSA réduira progressivement ses activités jusqu’au 30 juin 2012.

L’ONSA offre ses services depuis 12 ans à l’aide de fonds provenant entièrement du gouvernement fédéral.L’ONSA emploie plus de 30 spécialistes dans les domaines de la recherche sur les soins de santé et du transfert des connaissances. Elle est par ailleurs propriétaire de travaux de recherche fondés sur le savoir d’une valeur de plus de 60 millions de dollars visant à améliorer les résultats en matière de santé des Premières nations, des Inuits et des Métis, notamment :

  • Plus de 200 rapports, guides et des fiches de renseignement sur le sujet de la santé.
  • Des séquences vidéo et des enregistrements audio rares portant sur les connaissances indigènes des aînés autochtones.
  • La seule base de données mise à la disposition du public concernant la santé des Métis.
  • Douze éditions du Journal de la santé autochtone.
  • Des milliers d’exemplaires de dossiers et d’activités de recherche.

Au cours des deux prochains mois, l’ONSA entamera des négociations avec les universités et les institutions de recherche en santé en vue de se charger de ces propriétés intellectuelles.

Outre son personnel, l’un des atouts indéniables de l’ONSA est son site Web. L’ONSA est classée au rang d’une des principales sources d’information sur la santé à travers le monde dans les recherches sur le moteur de recherche Google.L’année dernière, plus de 640 000 publications ont été téléchargées destinées à des fournisseurs de soins de santé, des communautés et des individus.Le site Web est utilisé par des fournisseurs de soins de santé, des chercheurs, le gouvernement et le public.

L’ONSA a établi plus de 50 collaborations et partenariats actifs avec des organismes de soins de santé, tels que la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, Jeunesse, J’écoute, l’Institut canadien d’information sur la santé, l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada et le Conseil canadien de la santé.

Merci au personnel, aux partenaires et aux partisans de l’ONSA pour leurs contributions tout au long de ces années.Il est rassurant de savoir que des personnes et des organismes poursuivront le travail de l’ONSA pour améliorer la santé des Premières nations, des Inuits et des Métis.

-30-

Pour les demandes de renseignements provenant des médias, communiquez avec :

Trevor Eggleton, gestionnaire intérimaire, Communications
Tél : 613-237-9462 poste505 / sans frais : 1-877-602-4445 poste 505
Cellulaire : 613-863-7765 / Courriel : teggleton@naho.ca

 

Comments are closed.